Le Cap Gris-Nez



Le week-end ayant commencé dans le brouillard,  nous craignions ne pas observer l'ombre d'un oiseau... Par chance, le temps s'est très vite dégagé et nous a permis de belles observations à partir du cap, dont les oiseaux marins cités dans le carnet d'observation. 

L'ambiance dans le gîte rural était à l'hilarité et aux jeux de mots qui fusaient... Endroit superbe, en pleine campagne et à quelques kilomètres du Cap Gris-nez, l'emplacement du gîte nous a permis de découvrir des églises et de petits coins charmants. Une nocturne le premier soir nous a amené à observer le comportement de Grives musiciennes intimidées par le brouillard et tentant en vain de s'éloigner d'un clocher d'église éclairé, seul repère de cette nuit embrumée...

Le reste du séjour s'est déroulé sous un ciel bleu et une lumière éclatante, permettant d'observer à loisir les côtes britanniques, paraissant si proches que mésanges noires et à longue queue étaient tentées par la traversée. Le temps extrêmement clément n'étant pas propice aux oiseaux de mer, nous avons recherché avec succès quelques passereaux rares dans les belles haies mélangées en retrait du cap, et notre séjour fut couronné par l'observation des mystérieux oedicnèmes au cri plaintif.

(Pour voir d'autres photos cliquez sur les flèches latérales.)

.
 
 
HOME