La Chiroptérologie



 

Qu'est-ce que la chiroptérologie ?


La chiroptérologie est la science qui étudie les chauve-souris. Les Chauves-souris (Ordre des Chiroptères) partagent avec les oiseaux cette merveilleuse faculté de se déplacer en 3 dimensions, et représentent un groupe de mammifères qui a bien réussi jusqu’à présent, puisqu’il s’agit du deuxième Ordre en importance dans la Classe des Mammifères, après les rongeurs.

Ces animaux intriguent l’observateur par leur caractère énigmatique de créatures de la nuit, mais subissent actuellement des pressions énormes sur leurs habitudes et leurs modes de vie par le caractère totalitariste des populations humaines ; alors qu’elles sont un allier de poids dans la lutte biologique contre les insectes, elles sont malmenées par les abus de l’agriculture (pesticides, destructions de haies…) et l’habitude chez nous d’isoler de plus en plus nos habitations et de vouloir vivre dans un environnement aseptisé, de plus en plus dépourvu de contact direct avec les créatures vivantes.

 

 

Sérotine

Oreillard

 (Photos : Frédéric Forget)

 

Elles ont de plus fait l’objet de nombreuses superstitions menant à des comportements de persécution par leurs envahissants voisins humains. Les petits inconvénients liés à leur présence ne doivent pas faire oublier l’immense privilège de pouvoir compter sur un insecticide naturel à portée de la main. Je ne saurais trop conseiller la lecture du livre « La nature sous son toit » paru chez Delachaux et Niestlé qui explique comment éviter les inconvénients de leur présence et comment les accueillir au mieux dans sa propre maison. Il existe donc encore des gens qui ne pensent pas qu’au béton et à un monde dépourvu de vie animale…

Les menaces qui pèsent sur ces petits êtres de la nuit ont provoqué la réaction des naturalistes qui organisent chaque année la « Nuit Européenne des Chauves-Souris ». Un succès, peut-être porté par le succès croissant des fêtes d’Halloween, et en tout cas, les enfants figurent en bonne place dans ces soirées à thème.

 

 

Les moyens d’observation


L’accès aux « Batbox »  (Boîte à Chauve-souris) à permis également la sensibilisation du public à la présence et au mode de vie de ces sympathiques bestioles. Ces petits récepteurs permettent en effet non seulement de détecter la présence des chauves-souris en transcrivant les fréquences pour nous inaudibles émises par celles-ci lorsqu’elles utilisent leur système de sonar en son audibles, mais également d’avoir une idée assez précise du type de chauve-souris ainsi contacté. Des programmes informatiques permettent souvent de reconnaître les espèces enregistrées à partir d’une «batbox » au préalable. Les méthodes récentes d’étude du génome ont de plus permis de différencier des espèces extrêmement proches dans les dernières années et d’affiner ainsi nos connaissances.

 

La "Batbox"

 

Frédéric Forget, fondateur de l'asbl Plecotus Natagora

 

 

Comprendre leur comportement.


L’observation et la compréhension de leurs habitudes est un moyen important d’éviter des catastrophes : certaines colonies de chauves-souris peuvent par exemple gîter et hiverner en grand nombre dans un arbre creux et être décimées par l’abattage de celui-ci.  Certaines peuvent être emmurées vivantes à cause de travaux d’isolation des bâtiments…Le rôle du public dans leur protection est donc réellement crucial.

La biologie de ces espèces est également passionnante à plus d’un titre : en hiver, elles hibernent et leur température corporelle chute de façon drastique, tandis que leurs battements cardiaques ralentissent de 600 pulsations/minute à quelques battements à peine sur cette unité de temps. Leurs habitudes de chasse et la manière fantastique qu’elles ont de repérer les insectes et de les poursuivre grâce à l’écholocation est évidemment un sujet tout aussi passionnant.  Mais leur méthode de fertilisation différée après un accouplement à la fin de l’été, permettant une fécondation retardée jusqu’au printemps suivant, reste un mécanisme encore méconnu.  

 

 Tout ceci pour vous donner l’envie de participer à la préservation de ces animaux extraordinaires et de les connaître d’un peu plus près…

 

Soirée de recensement des chauves - souris du 5 septembre 2006

 

 

Pour tous renseignements sur Plecotus : 


Groupe de Travail "Chauves-Souris" de l'asbl Natagora
 

Rue du Wisconsin 3
B-5000 Namur

Tél.: 081/830 334
Fax : 081/830 571


Website : http://www.natagora.be/index.php?option=content&task=view&id=296

 

 

HOME